logo

Dès 18 h, le mercredi 2 décembre 2020, sur sa chaîne YouTube, la Fondation ARC invite tous ceux que le sujet intéresse à suivre son émission « Têtes Chercheuses » autour de la recherche en cancérologie.

Cet événement grand public reviendra sur les avancées les plus récentes ainsi que sur les progrès à venir dans ce domaine, avec les chercheurs les plus pointus. Micro-trottoir, interviews, séances de questions/réponses et témoignages rythmeront l’émission animée par la journaliste Julia Molkhou.

 

À cette occasion, la Fondation ARC présentera également les lauréats du prix Griffuel 2019, prix les plus prestigieux en Europe attribués cette année à deux chercheurs d’exception : le Dr Michel Sadelain du Memorial Sloan Kettering, New York, et le Dr Manuel Serrano, IRB, Barcelone.

 

LA LUTTE CONTRE LE CANCER : L’AFFAIRE DE TOUS !

 

La Covid-19 a pris une telle place dans l’actualité médiatique et dans notre vie quotidienne qu’elle a tendance à éclipser tout le reste. Pourtant, le cancer laisse encore démuni bien des patients, familles et médecins. Malgré les progrès constants de la recherche, on estime ainsi à 4 millions le nombre de citoyens supplémentaires qui seront touchés par un cancer d’ici 10 ans, l’enjeu de santé publique reste de tout premier ordre.

 

La Fondation ARC s’efforce depuis plus de 50 ans d’infléchir l’impact sociétal de cette maladie en soutenant les projets les plus impactant en recherche fondamentale, translationnelle et clinique aux côtés de 150 chercheurs bénévoles engagés. 

 

En proposant une émission dans un format court et dynamique, la Fondation ARC souhaite aujourd’hui donner la parole aux chercheurs, aux médecins et aux patients, mais aussi permettre aux personnes touchées directement ou indirectement par cette maladie de se tenir informées des progrès de la recherche. 

 

METTRE LA RECHERCHE À LA PORTÉE DU GRAND PUBLIC

 

L’émission « Têtes Chercheuses » sera ponctuée par des questions que se posent particulièrement le grand public. Les chercheurs présents sur le plateau aux côtés de jeunes chercheurs s’efforceront d’y répondre avec la plus grande des pédagogies.   

 

Des personnalités médiatiques concernées par la maladie interviendront également, à l’image de l’influenceuse Émilie Brunette. Enfin, l’humoriste Karim Duval rendra un hommage aux jeunes chercheurs à travers une virgule artistique pleine de finesse.

 

DEUX CHERCHEURS D’EXCEPTION À L’HONNEUR RÉCOMPENSÉS POUR L’IMPORTANCE DE LEURS TRAVAUX

 

Les prix Griffuel récompensent chaque année deux chercheurs d’exception, de renommée internationale, dont les découvertes ont un impact sur la prise en charge des patients atteints de cancer.

MICHEL SADELAIN

Il est le premier scientifique à avoir établi que les cellules Cart-T pouvaient être un traitement efficace contre le cancer. 

Ses pairs évoquent ses qualités de chercheur avec beaucoup de déférence et le décrivent comme un être visionnaire, élégant scientifiquement et profondément humain.

Le prix Griffuel Fondation ARC est pour lui une marque de reconnaissance immense émise par un jury composé de chercheurs prestigieux. Michel Sadelain, chercheur français établi aux États-Unis, se réjouit avec une pointe de fierté de recevoir ce prix de la France car, selon lui, « la France est un moteur en matière de médecine et de recherche contre le cancer ».

MANUEL SERRANO

Grâce à ses découvertes, il a contribué à la mise au point de nouvelles stratégies anticancer dans certaines pathologies.

Manuel Serrano est décrit par ses pairs et les membres de son équipe comme un pionnier, brillant et tenace à la fois, lui, ce chercheur fasciné par le monde invisible du corps humain depuis sa jeunesse. Il a tout au long de son parcours de chercheur ouvert de nombreuses portes et beaucoup d’équipes à travers le monde lui ont emboîté le pas.

Grâce à ce prix, qu’il accueille avec beaucoup d’humilité et de gratitude, il poursuivra ses travaux avec encore plus d’audace et de courage, car, dit-il, « il est important pour la science d’explorer et il est essentiel d’être audacieux ».

 

Pour conclure ce riche programme, la Fondation ARC ouvrira le débat sur l’avenir de la recherche au regard de l’apport des nouvelles technologies (IA, Machine Learning, nanotechnologies) et des nouveaux champs prometteurs.

 

 

« Têtes Chercheuses », une émission à suivre le mercredi 2 décembre 2020, à partir de 18 h sur la chaîne YouTube de la Fondation ARC et sur un site dédié :

https://www.youtube.com/channel/UCO_D_KrdnS-W9Fu2kt4sjaA

https://forum.fondation-arc.org/

 

À propos du prix Griffuel                                                                     

Léopold et Alice Griffuel ont peu joui de leur fortune, consacrant une partie de leur vie à servir les personnes dans le besoin et à préparer, avec discrétion et minutie, le don qu’ils laisseraient à l’humanité, joignant leur souci de la justice et de la santé dans la création d’un prix scientifique qui leur survivrait le plus longtemps possible.

Ce couple de bienfaiteurs discrets a permis la création de l’un des plus importants prix pour la recherche sur le cancer, un prix renommé dans le monde entier, le prix Fondation ARC Léopold Griffuel. Par son testament, Alice Griffuel légua de la part de son mari Léopold leurs deux immeubles parisiens à l’Association pour la Recherche sur le Cancer, la future Fondation ARC. Elle et son époux n’eurent pas d’enfants ni d’héritiers. Ils laissèrent ainsi leur vie, leur nom et tous leurs souvenirs dans ce legs. 

Par ce legs, Alice Griffuel donna naissance en 1970 au premier prix de recherche de cancérologie en Europe, qui compte aujourd’hui, en 2020, 55 lauréats prestigieux sélectionnés par un comité d’experts internationaux sous l’égide de la Fondation ARC. Le prix Léopold Griffuel est doté de 300 000 euros partagés par deux chercheurs dont les travaux exceptionnels ont accéléré le cours de la lutte contre le cancer et qui poursuivront leurs recherches grâce à lui.

 

À propos de Michel Sadelain

Directeur de recherche au Memorial Sloann Kettering (New York City, États-Unis), Michel Sadelain est spécialiste des thérapies cellulaires antitumorales et ses travaux ont largement contribué à la mise au point des cellules Cart-T. Il a été lauréat du prix Fondation ARC Léopold Griffuel 2019 dans la catégorie recherche translationnelle et clinique.

Le jury du 48e prix Fondation ARC Léopold Griffuel 2020 a décidé de récompenser Michel Sadelain pour ses travaux ayant abouti au développement des cellules Cart-T, une thérapie cellulaire antitumorale particulièrement innovante et prometteuse. 

Tout d’abord, du point de vue de la recherche translationnelle, il a pu mettre au point, en 2002, les récepteurs d’antigène chimérique (CAR) qui permettent de rediriger l’action des lymphocytes T contre les cellules tumorales en les reprogrammant.

Par la suite, en 2003, Michel Sadelain et son équipe ont pu optimiser l’action de ces lymphocytes T en ciblant le marqueur CD19 à l’aide de ces récepteurs modifiés. De cette manière, ils ont pu montrer l’impact potentiel de cette thérapie cellulaire dans le lymphome B et certaines leucémies.

Enfin, en 2014, à la suite des essais cliniques qu’il a pu mener, les cellules Cart-T ciblant la molécule CD19 ont pu montrer de premiers résultats cliniques chez les patients atteints de leucémie lymphoblastique. Ce traitement a alors obtenu la qualification de « découverte thérapeutique majeure » de la part de la FDA.

En 2017, la première thérapie cellulaire de ce type a obtenu l’autorisation de mise sur le marché pour le traitement des leucémies lymphoblastiques, ouvrant la voie à de nombreux autres traitements basés sur cette approche.

Les travaux de Michel Sadelain ont eu un impact majeur aussi bien dans le domaine de la recherche que dans celui de la thérapie, apportant un nouvel espoir pour le traitement de nombreux cancers.

 

À propos de Manuel Serrano

Directeur de recherche à l’IRB (Barcelone, Espagne), Manuel Serrano est un spécialiste de l’étude des gènes suppresseurs de tumeurs, du vieillissement cellulaire et de la sénescence. Il a été lauréat du prix Fondation ARC Léopold Griffuel 2019 dans la catégorie recherche. 

Les travaux du Dr Manuel Serrano sont internationalement reconnus et ont été à l’origine de nombreux projets de recherche et pistes thérapeutiques.

Au cours de sa carrière, le Dr Manuel Serrano a apporté une contribution majeure dans le domaine de la biologie cellulaire et tout particulièrement dans la compréhension des mécanismes de l’oncogenèse et de la plasticité cellulaire.

Ses premiers travaux, qui portaient sur les gènes suppresseurs de tumeurs, lui ont permis d’identifier le gène CDKN2A qui code pour la protéine p16INK4a. Cette molécule joue un rôle critique dans la défense contre le développement des cancers.

Par la suite, il s’est intéressé à la sénescence cellulaire et a pu montrer que l’activation d’oncogènes pouvait induire ce système de blocage au sein de la cellule afin d’empêcher l’apparition de tumeurs. En poursuivant son étude sur ces mécanismes, il a pu montrer son implication dans le développement embryonnaire et dans la capacité des tissus à se construire et se régénérer.

 

Relations medias : Fondation ARC pour la recherche sur le cancer @FHCOM

01 55 34 24 24 - frederic.henry@fhcom.net - 06 20 83 23 73

Partager
cet article

Télécharger
communique de presse
En savoir plus sur
FONDATION ARC

Les autres actualités de la marque

POUR UNE MAJORITÉ DE FRANÇAIS, LES CHERCHEURS SCIENTIFIQUES SONT EN PREMIÈRE LIGNE POUR INVENTER LA SOCIÉTÉ DE DEMAIN

Découvrir

COVID-19 & CANCER : LA FONDATION ARC SE MOBILISE EN UN TEMPS RECORD VIA UN DISPOSITIF INÉDIT CONÇU POUR SOUTENIR DES PROJETS DE RECHERCHE PORTANT SUR LA PANDÉMIE ET LE CANCER.

Découvrir

Covid-19 & Cancer : la Fondation ARC dévoile les 5 projets de recherche flash à fort impact

Découvrir

LA RECHERCHE SUR LE CANCER DU SEIN : PARLONS-EN !

Découvrir

« Protégeons les femmes que nous aimons » avec la Fondation Arc

Découvrir

SAVE THE DATE WEBINARC

Découvrir

« TÊTES CHERCHEUSES » LA PREMIÈRE ÉMISSION DE LA FONDATION ARC POUR TOUT COMPRENDRE DES AVANCÉES DE LA RECHERCHE CANCÉROLOGIE !

Découvrir