logo

UNITED WE STREAM ARRIVE EN FRANCE DÉBUT JUIN

Après avoir vu tous ses lieux de fête fermer leurs portes le 17 mars 2020 en raison du coronavirus, plongeant dans la précarité des dizaines de milliers d’artistes et d’employés, la vie nocturne française est confrontée aujourd’hui au plus grand défi de son histoire. Alors que les organisateurs sont contraints d’annuler les festivals et événements musicaux qui rythment la saison estivale et que le livestream est en plein essor en raison des circonstances provoquées par la pandémie, Technopol s’associe à United We Stream pour ouvrir en France le plus grand club numérique du monde, accessible à tous.


Initialement mis en place à Berlin, United We Stream couvre actuellement 45 villes dans 15 pays à travers le monde avec pour objectif de proposer quotidiennement aux amateurs de musiques électroniques plusieurs heures de sets de DJs variés.  Des lieux iconiques de la vie nocturne berlinoise tels que le Watergate, Tresor, Berghain ou encore Wilde Renate ont ouvert leurs portes au public virtuel. Grâce à un système de dons et à la monétisation des flux émanant du livestream, le projet permet aussi et avant tout de lever des fonds pour contribuer à la survie financière du secteur de la musique et du spectacle vivant. United We Stream Berlin a notamment levé plus de 330 000 euros en deux semaines et il s’agit de permettre à l’écosystème musical français de bénéficier du même soutien.


Technopol importera de ce fait le concept United We Stream dès juin en France, afin d’apporter une aide financière urgente aux clubs, structures, promoteurs, artistes, équipes techniques et de production ainsi qu’à tous les acteurs français investis dans le secteur qui pâtissent actuellement des conséquences de la pandémie de Covid-19. Ce projet répond également au besoin de donner une impulsion solidaire et de fédérer le milieu des musiques électroniques, qui souffre de cette crise qui le met en péril plus que jamais. Il permettra enfin, grâce à une programmation de choix, de garantir la diffusion de sets de DJs connus de la scène française et d’impliquer dans la vie nocturne parisienne les clubs investis, tels que la Java, le Rex Club, le Badaboum ou encore le Petit Bain.

 

« La crise sans précédent qui frappe l’écosystème des musiques électroniques et de la vie nocturne a stoppé net l’activité de dizaines de lieux de vie, d’entrepreneurs, d’artistes, d’intermittents, commente Tommy Vaudercane, président de Technopol. United We Stream a pour but de tenter de faire reprendre vie à ces lieux et à ces acteurs tout en générant des pistes de financement nouvelles pour ces derniers. Mais en aucun cas ce genre d’initiative ne sera amenée à perdurer ou à se profiler comme solution pérenne de remplacement à l’activité des clubs et des artistes. C’est une solution palliative temporaire pour rappeler à tous l’existence de ces acteurs qui semblent encore aujourd’hui être les grands oubliés des nombreux plans de relance et d’aide qui ont été présentés par l’État ces dernières semaines. »


United We Stream se base sur de nouveaux modèles de diffusion liés au streaming. Pour autant, ils ne pourront jamais remplacer le lien social et humain proposé par les lieux de vie et les artistes qui s’y produisent. Si des pistes nouvelles peuvent émerger à travers des initiatives comme United We Stream, elles seront complémentaires aux modèles existants.

 

United We Stream s’associe à Arte Concert, l’offre d’Arte déidée au spectacle vivant, pour la production et la diffusion des livestream. Ce partenariat permet de garantir aux clubs, aux artistes et au public des contenus de haute qualité grâce au savoir faire unique développé par Arte Concert dans le domaine de la captation et de la diffusion musique live. Les sessions United We Stream seront diffusées depuis le portail Arte Concert et ensuite relayées largement sur les réseaux sociaux afin de garantir à tous les publics l’accessibilité au plus grand club numérique du monde. Celui-ci ouvrira ses portes du jeudi au samedi de 19 h à 0 h dans les clubs de la capitale et le dimanche après-midi dans des lieux plus alternatifs.

 

100% des dons obtenus par United We Stream seront reversés aux clubs et aux artistes n’ayant pu avoir accès aux aides mises en place par l’état. Un jury composé de 5 personnes aura pour mission d’étudier les dossier de demandes faits par les clubs et les artistes, et de redistribuer de façons équitable et selon une grille de calcul précise mise au point par United We Stream à Berlin. En France, les dons seront collectés via la plateforme HelloAsso.

https://www.helloasso.com/associations/technopol-techno-parade/formulaires/1

 

De nombreux artistes et DJs ont répondu présent à l’initiative :
amourocean,  Airod, Arnaud Rebotini, ascendant vierge, Bamao Yende, Bambounou, Boombass de Cassius, Camion Bazar, Cassie Raptor, Crystallmess, Darzack, DJ Slow, Evil Grimace, Fatal Walima,  Folamour, François X, Jacidorex, Kabylie Minogue, Krampf, Lacchesi, LB aka Labat, Léa Occhi, Mamies, Marina Trench, Maud Geffray, Mézigue, Miley Serious, Minimum Syndicat, Moth, Nova Materia, Nyoko Bokbae,  Paul Seul, Sama, Sentimental Rave, Soul Edifice, Unklevon, U.R.Trax, Voiron, Von Bikrav.


Ils auront l’occasion de se produire dans les clubs et lieux suivants :
Badaboum, Djoon, Glazart, La Boule Noire, Nexus, Jockey Disque, Petit Bain, Rex Club, Petit Palace, Sacré, Silencio, La Java, Wanderlust, Ground Control, Le Kilowatt.

 

 

 

 

Suivez-nous :
 

Facebook : https://www.facebook.com/unitedwestreamfr

Instagram : https://www.instagram.com/unitedwestreamfrance/

Soundcloud : https://soundcloud.com/unitedwestreamfrance

Twitter : https://twitter.com/UnitedWeStream1

 

 

 

 

Relations médias United We Stream : FHCOM

42 rue des Jeûneurs – 75002 Paris

Tél. : 01 55 34 24 24 – www.fhcom.net

frederic.henry@fhcom.net - 06 20 83 23 73

Partager
cet article

Télécharger
communique de presse
En savoir plus sur
UNITED WE STREAM

Les autres actualités de la marque

UNITED WE STREAM ARRIVE EN FRANCE DÉBUT JUIN

Découvrir

UNITED WE STREAM FRANCE DÉVOILE LA PROGRAMMATION DE SES PREMIERS ÉVÉNEMENTS

Découvrir