Vous pouvez nous contacter du lundi au vendredi de 8h00 à 18h00 au 01.55.34.24.24.

Contacter FHCOM
 

Actualités

Sondage européen cartrack d'AMT Research : les acheteurs d'automobiles plébiscitent Internet

La deuxième vague (1er semestre 2000) du sondage-baromètre online Cartrack, conduit sur les 5 principaux marchés automobiles européens (Allemagne, Espagne, France, Italie, Royaume-Uni), confirme le rôle croissant qu'Internet va jouer dans le processus d'information et d'achat automobile.

Cartrack est conçu comme un baromètre permettant de suivre semestriellement les attitudes et connaissances des acheteurs automobiles on-line par rapport à Internet et aux nouveaux intermédiaires, tant pour l'achat de véhicules neufs que d'occasion. A cet effet, plus de 2500 internautes européens en phase d'achat automobile ont été interrogés.

L'étude permet également de comparer le potentiel d'Internet comme canal d'information et de distribution automobile sur les 5 pays.

Cartrack a déjà été souscrit par plusieurs constructeurs automobiles, notamment Peugeot, General Motors Europe, Ford Europe et Renault. Parmi d'autres clients et partenaires, on compte AOL Europe.

Fondée en 1996 et basée à Lyon et Paris, AMT Research, filiale de Co-Spirit Group, est une société d'étude et de conseil en marketing on-line et une des pionnières sur le marché européen. Elle réalise notamment des benchmarks et des études qualitatives et quantitatives online, permettant à ses clients de fonder et d'étalonner leurs stratégies commerciales Internet par rapport à celles de leurs concurrents sur les principaux marchés européens.

Neuf constructeurs automobiles ont souscrit à ses rapports de veille benchmarking " Online Automotive Marketing Strategies in Europe ". IBM Europe, Vivendi, L'Oréal, et France Telecom comptent aussi parmi ses clients.

Avec 15 consultants analystes et une croissance de 50% par an, AMT Research est un des principaux acteurs internationaux des études et benchmarking marketing Internet en Europe.

Le sondage Cartrack d'AMT Research : des chiffres éloquents

Plus de 35% des internautes en phase d'achat automobile sont prêts à acheter une voiture en ligne. Ce pourcentage varie selon les pays : de 30% pour le Royaume-Uni, jusqu'à 41% pour l'Allemagne et l'Italie, montrant clairement l'acceptation d'Internet comme nouveau canal de distribution automobile.

Les sites des constructeurs sont plus utilisés que les nouveaux intermédiaires (service d'achat automobile, ou bourse d'occasions online), mais ne sont visités que par respectivement 32%, 37%, 40%, 47% et 48% des acheteurs du Royaume-Uni, de l'Allemagne, de la France, de l'Italie et de l'Espagne.

Les nouveaux acteurs gagnent rapidement en notoriété et légitimité, sachant que déjà :

  • 42% des acheteurs automobiles anglais connaissent Autobytel, et 87% recommanderaient le site
  • 11% des acheteurs automobiles français connaissent Autovalley, et 60% recommandent le site
  • 52,7% des acheteurs automobiles allemands connaissent Autoscout24, et 81% recommandent le site

    Les principaux atouts d'Internet pour l'achat d'un véhicule neuf sont :

  • Pour les Allemands et les Italiens, le fait d'être mieux informés des promotions sur les véhicules et de gagner du temps lors de la recherche ou de l'achat d'une voiture.
  • Pour les Français et les Espagnols, le fait d'être mieux informés des promotions sur les véhicules et d'avoir une meilleure idée du modèle que sur un catalogue.
  • Pour les Anglais, le fait d'obtenir de meilleurs prix sur les modèles et de gagner du temps lors de la recherche ou de l'achat d'une voiture.

    Concernant les avantages d'Internet par pays :

  • 74% des Italiens, mais seulement 48% des Anglais estiment qu'Internet permet de gagner du temps lors de la recherche d'une voiture.
  • 58% des Italiens, mais seulement 40% des Allemands estiment qu'Internet permet d'obtenir de meilleurs prix pour une voiture.

    Concernant les principales fonctionnalités,

  • 36% des Anglais, mais seulement 28% des Italiens ont utilisé les simulateurs online de financement
  • 14% des Allemands, contre 10% des Français, ont utilisé les formulaires de prise de rendez-vous online
  • 51% des Français, mais seulement 23% des Espagnols et des Italiens ont utilisé les estimations de valeur d'occasion
     
  • Copyright © 2015 - FHCOM