Vous pouvez nous contacter du lundi au vendredi de 8h00 à 18h00 au 01.55.34.24.24.

Contacter FHCOM
 

Actualités

Les nouvelles séries de paramount pour la fin de l'année : THE AFFAIR SAISON 1, NCIS NOUVELLE ORLÉANS SAISON 1, NCIS SAISON 12 !

THE AFFAIR saison 1

Tromperies et conséquences
Au cœur des légendaires Hamptons, à Montauk, l’une des cités balnéaires chics situées le long de l’embouchure sud de Long Island, dans l’État de New York, un homme et une femme se rencontrent, le coup de foudre est immédiat, réciproque, intense, irrationnel et irrépressible. Jusque-là, rien de plus normal, sauf que Noah, professeur et écrivain en panne d’inspiration, nage déjà dans le plus parfait bonheur avec sa femme et ses quatre enfants, et que de son côté Alison est une jeune serveuse qui, dévastée par le décès récent de son enfant, tente de recoller les morceaux d’une vie fort logiquement chamboulée par ce coup du sort dévastateur, mais aussi de sauver au mieux son mariage, lui-même en perdition.

Un double point de vue original
L’excellente trouvaille de The Affair, à l’instar du tout aussi réussi True Detective, consiste à appliquer un double point de vue narratif (homme/femme), soit un double scanner émotionnel surmultipliant d’autant l’intensité dramatique mise en exergue, et qui permet à chacun de s’identifier totalement à l’un ou l’autre des personnages.
Une puissance évocatrice d’autant plus paroxystique que la série, admirablement bien ancrée dans son époque, développe des thèmes et des problématiques auxquels nous sommes tous confrontés au quotidien : sollicitations et alternatives toujours plus nombreuses, petits mensonges et grands doutes – et les nombreux choix à faire, ainsi que les dommages collatéraux qui vont avec…
Surtout que chaque mise en perspective est subtilement distordue par l’approche subjective respective de Noah et/ou Alison, le scénario se jouant ainsi et sans cesse de la réalité pour façonner une vérité doublonnée à la fois travestie, fantasmée parfois, ambiguë même, car construite avec des souvenirs distincts et des visions jamais réellement concordantes.
Ajoutez à cela, en filigrane, une enquête policière autour d’un accident (ou d’un meurtre ?) et vous obtenez la plus parfaite combinaison possible entre suspense haletant et drame psychologique tout en densité et profondeur.

Le nouveau chef-d’œuvre de Showtime
À l’origine et la création de la série, on retrouve Sarah Treem et Hagai Levi, qui avaient déjà fait parler la poudre avec In Treatment, l’adaptation américaine pour HBO de BeTipul, série populaire créée, produite et réalisée par Levi pour la télévision israélienne. Entre-temps, Sarah Treem a aussi travaillé à l’écriture de la première saison de House of Cards pour Netflix, ou encore à la production et au scénario de How to make it in America, de nouveau pour HBO.
La paire se reforme en février 2013 quand Showtime (Dexter, Californication, Homeland…) commande à Levi le pilote d’une nouvelle série. Ce sera The Affair et le pilote plaît tant qu’une saison de dix épisodes est rapidement mise en chantier, de laquelle découlera naturellement une saison 2, actuellement programmée…
Treem est la cheville ouvrière du duo de créateurs – et Levi plutôt son mentor, sa principale source d’inspiration –, c’est elle qui abat le plus gros du travail d’écriture, partant de l’idée qu’on peut, dans une seule et unique conversation, avoir deux personnes qui racontent la même expérience, mais de façon radicalement différente. Levi a d’ailleurs depuis laissé Treem seule aux commandes de The Affair, qui a remporté le très convoité Golden Globe 2015 de la meilleure série dramatique.

Un duo d’acteurs exceptionnels pour des personnages au destin mêlé
Ruth Wilson/Alison Lockhart (The Lone Ranger, Luther, Dans l’ombre de Mary, Anna Karénine…) : Elle est la révélation de The Affair, fort logiquement reconnue et récompensée comme telle, avec à la clef le Golden Globe 2015 de la meilleure actrice dans une série dramatique. Débutant au théâtre classique (Macbeth, etc.), elle fait ses débuts à la télévision dans le rôle-titre de Jane Eyre, pour la BBC. Toujours pour la télévision anglaise, on l’a vue dans la série Luther ou encore le remake du Prisonnier. Elle fait aussi des débuts fracassants au cinéma, à partir de 2012 : Lone Ranger, Locke, Dans l’ombre de Mary ou encore Suite française, d’après le roman d’Irène Némirovsky.
Dominique West/Noah Solloway (The Wire, Pride, 300…) : Gros bosseur, Dominique West est en train de s’imposer comme l’un des meilleurs acteurs britanniques de sa génération. Alternant films d’action (300, Centurion, Punisher, John Carter…) et comédies (Johnny English, Pride…), West a maintes fois prouvé qu’il n’était pas qu’une “gueule” et qu’il savait et pouvait tout jouer, mais c’est avec The Affair que sa palette de jeu, impressionnante de diversité, s’est réellement révélée au plus grand nombre.


Spécifications techniques

Date de sortie : 2 décembre 2015
Coffret 4 DVD, 10 épisodes de 52 minutes
Prix de vente : 29,90 euros

Langues : anglais, français, allemand, espagnol (Dolby 5.1 surround)
Sous-titres : français, anglais, allemand, espagnol, néerlandais, danois, finnois, norvégien, suédois.

Bonus
• Montauk : La fin du monde
• Le conte de deux costumes
• Profils des personnages

 

 

 

 

 

NCIS saison 12


Petit reminder : qu’est-ce que NCIS ?
Le Naval Criminal Investigative Service, ou NCIS pour les intimes, est le service au sein des Marines chargé des enquêtes criminelles. Soit la réunion en une même équipe ultraperformante de différents cadors dans leurs domaines de prédilection respectifs, que ce soient des hommes de terrain on ne peut plus aguerris ou à l’opposé des scientifiques rompus aux toutes dernières technologies d’investigation en laboratoire ou sur ordinateur.
C’est-à-dire le cadre parfait pour imaginer une série haute en couleur, parfaitement équilibrée entre action, humour et suspense, tout en mettant parfaitement bien en exergue des personnages plus attachants les uns que les autres.

Un succès sans précédent, toujours confirmé
Quand NCIS enquêtes spéciales débarque sur les écrans de télévision américains à la rentrée 2003 (mars 2004 en France), le coup de foudre est immédiat, la série devenant rapidement la plus regardée du pays, avec des moyennes d’environ 20 millions de téléspectateurs par épisode.
Un succès qui ne se dément toujours pas 12 ans, et autant de saisons, plus tard (une treizième vient même de débuter), puisque NCIS demeure la série la plus regardée au monde, cumulant les chiffres record de 57,6 millions de fans, des retransmissions sur pas moins de 200 chaînes internationales différentes (dans 66 pays), et ayant déjà engendré deux spin off d’une aussi grande constance qualitative : NCIS Los Angeles (depuis 2009), puis NCIS New Orleans (depuis septembre 2014).
En France, le succès est tout aussi fulgurant et impressionnant, la série devenant également pour son lancement sur M6 numéro 1 avec plus de 4 millions de fidèles. La saison 12, diffusée en prime time chaque vendredi soir depuis fin août, est toujours vue par plus de 3,5 millions de personnes, une stabilité et une régularité rarissimes sur une telle longueur de temps. Impressionnant.

NCIS saison 12 : encore plus trépidant, toujours plus détonant
Une des particularités les plus attachantes de cette douzième saison est de continuer de faire évoluer ses différents protagonistes, ainsi que les relations qui les unis ou désunis, toujours plus complexes et profondes, en parallèle d’enquêtes particulièrement dangereuses et tendues, avec en filigrane un cocktail savamment maîtrisé de romance, de révélations et de flash-back.
Gibbs voit ressurgir sa quatrième ex-femme (!!), DiNozzio se remet comme il peut du départ de Ziva en se rapprochant de l’agent Zoe Keates, avec laquelle il avait eu jadis une passade. Quant à Delilah, partie en mission à Dubai, et McGee, ils entretiennent autant que faire se peut leur relation, malgré la distance les séparant. Enfin, Ellie Bishop présente au NCIS son mari, avocat à la NSA.
Mais ces chassés-croisés romantiques ne les éloignent pas pour autant du terrain où missions périlleuses et enquêtes dangereuses demeurent leur lot quotidien. Surtout que le mercenaire international Sergei Mishnev a particulièrement à cœur d’attaquer nos agents, depuis que Gibbs a réduit à néant ses velléités de nuire plus globalement.
À cela s’ajoute par ailleurs une plus grande prise avec l’actualité (notamment dans cet épisode où des adolescents sont recrutés sur Internet pour alimenter un réseau terroriste en Irak), permettant à NCIS de continuer de se renouveler en pimentant une série qui n’a de cesse de rebondir et nous surprendre…


Spécifications techniques

Date de sortie : 13 janvier 2016
Coffret 6 DVD, 24 épisodes de 42 minutes
Prix de vente : 39,99 euros

Langues : anglais, français, allemand – 5.1 Surround Dolby Digital / italien – 2.0 Stéréo Dolby Digital
Sous-titres : anglais (SME), français, allemand, italien, néerlandais

Bonus
• Nervosité d’avant-vol : tournage en extérieur
• Pourri jusqu’à la moelle
• Rocky Carroll : réalisateur
• Les dessous de la saison 12
• Une table pour dix
• Série dramatique n° 1 au monde
• Scènes coupées

 

 


NCIS NOUVELLE-ORLÉANS saison 1


Après Los Angeles, la Louisiane…
Le succès de la série originelle NCIS Enquêtes Spéciales est tel qu’un premier spin off est fort logiquement apparu, en 2009, NCIS Los Angeles, puis l’an dernier un second, initié par un double épisode cross over, au cours de la saison 11 de NCIS, “Le Privilégié” (“Crescent City” en VO, l’un des nombreux surnoms de La Nouvelle-Orléans), faisant figure en quelque sorte de pilote.
À ce propos, l’accueil du public est si immédiat et enthousiaste qu’une saison de NCIS Nouvelle-Orléans est rapidement commandée, puis qu’il est décidé qu’elle sera diffusée dans la foulée du NCIS originel. Ce qui a pour conséquence immédiate de faire de ce nouveau spin off la seconde série la plus regardée du pays, avec plus de 18 millions de téléspectateurs par semaine.
À noter par ailleurs qu’il s’agit du meilleur lancement pour une série depuis dix ans et que ce beau succès n’est d’ailleurs pas exclusif aux États-Unis, avec notamment en France, sur M6, le ralliement de plus de 3 millions de téléspectateurs hebdomadaires. Une bonne pioche qui aura engendré la mise en route d’une seconde saison, actuellement en production.

Une recette toujours aussi efficace
Tous les ingrédients du succès de NCIS sont bien présents ici, sans exception. Que ce soit la mise en avant d’un leader charismatique, des personnages drôles mais aussi très attachants ou la sensation d’avoir affaire à une équipe forte et soudée, à l’esprit particulièrement incorruptible. Sans oublier bien sûr la nervosité et l’efficacité des scénarios, avec ses enquêtes originales, mouvementées et tortueuses à souhait.
La technique éprouvée pour NCIS Los Angeles, qui a consisté à reproduire ce schéma narratif et cet univers, tout en divergeant suffisamment de ceux-ci pour rendre l’existence et la complémentarité mêmes du spin off indispensables, est appliquée ici encore. D'ailleurs, la réussite de l'opération tient pour beaucoup à la ville : La Nouvelle-Orléans, connue pour sa musique et ses divertissements mais aussi comme étant un lieu de débauche, de décadence et de mystères.

Les spécificités de NCIS Nouvelle-Orléans
Alors que NCIS L.A. se concentre autour de l’OPS (Office des projets spéciaux), le bureau louisianais enquête sur les crimes ayant un rapport proche ou lointain avec la marine militaire, tout particulièrement dans les États du Sud et du Sud-Est.
Le petit plus de NCIS Nouvelle-Orléans, c’est son cadre, cette ville captivante et fascinante à la fois, qui est ici presque un personnage à part entière. C’est ce qui confère à la série sa propre identité, son propre rythme, de fait moins soutenu – et cela paraît bien logique – que celui de Los Angeles, une ville où tout bouge plus vite, plus fort. Mais a contrario nous gagnons ici en immersion, le contexte prenant une réelle dimension, une vraie profondeur, bien palpables. L’omniprésence de la musique aussi rythme la série à la perfection.
Coordonnée autour de Dwayne Cassius “King” Pride, ancien adjoint du shérif de la ville, l’équipe comprend également Christopher LaSalle, un autre agent spécial issu de la police locale, connu par ailleurs pour être workaholic et tenace, et Meredith Brody, fraîchement transférée du bureau des Grands Lacs. En plus de ces trois agents de terrain expérimentés, viennent s’ajouter la médecin légiste Loretta Wade, très maligne sous ses airs d’excentrique, l’informaticien Patton Plame et Sebastian Lund, en charge du laboratoire scientifique.


Spécifications techniques

Date de sortie : 2 décembre 2015
Coffret 6 DVD, 23 épisodes de 42 minutes
Prix de vente : 39,99 euros

Langues : anglais, français, allemand
Sous-titres : français, allemand, néerlandais, anglais

Bonus
• La musique adoucit la douleur
• Le maître de l’horreur
• Protection rapprochée
• Fête fantomatique
• Les arbres du sud
• L’honneur volé
• Le rôle de l’appât
• Mardi Gras : façon NCIS
• Après la tempête
• Les débuts à La Nouvelle-Orléans
• Un succès facile
• Le parcours de Rob
• Sur le plateau de tournage
• La plume à la main
• L’orchestre

 

 

Relations médias PARAMOUNT HOME MEDIA DISTRIBUTION FRANCE : @FHCOM
42, rue des Jeûneurs - 75002 Paris
+ 33 1 55 34 24 24 - www.fhcom.net
dieynaba.kebe@fhcom.net - emmanuelle.tienvrot@fhcom.net - frederic.henry@fhcom.net

™, ® et © 2015 Paramount Pictures. Tous droits réservés.
 

Copyright © 2015 - FHCOM