Vous pouvez nous contacter du lundi au vendredi de 8h00 à 18h00 au 01.55.34.24.24.

Contacter FHCOM
 

Actualités

GALERIE SAKURA En 2010, Jean-Baptiste Simon et Matthieu Taravella, passionnés d’art contemporrain, décident d’ouvrir la galerie Sakura, afin de faire partager leur passion et de découvrir des artistes venus de tous horizons. Ils intègrent notamment au sein de leur catalogue de nombreux artistes émergents. Tous les trois mois, ceux-ci sont mis en lumière dans le cadre d’exposi- tions thématiques dans leurs deux galeries situées à Bercy Village et dans le Marais. La galerie se dis- tingue en proposant des œuvres originales et ri- goureusement sélectionnées. L’entrée y est libre et gratuite.

EXPOSITION "SUPER-NORMAUX" DU 5 MAI AU 7 JUILLET 2015 LES SUPERHÉROS TOMBENT LE MASQUEÀ LA GALERIE SAKURA DE BERCY VILLAGE

 Une mythologie plus que jamais d’actualité 

D’ici à 2020, plus de 40 nouveaux films devraient être consacrés aux superhéros. Un engouement mondial qui a, depuis longtemps déjà, dépassé le cercle des fans de la première heure.

Il faut dire que le genre superhéroïque, créé dans les années 1950, a constamment évolué afin d’être toujours en accord avec son époque. Qu’il lutte contre le nazisme dans Captain America, contre les inégalités sociales dans la saga de comics de Dennis O’Neil et Adams Neal Green Arrow/Green Lantern ou qu’il devienne paranoïaque après le 11 septembre dans la trilogie Batman de Christopher Nolan, le superhéros s’est, à chaque fois, parfaitement inscrit dans son temps. Ces icônes sont d’ailleurs souvent porteuses d’un message politique.

C’est précisément ce qui fait le succès actuel du genre. Les films modernes de superhéros sont construits comme des fables morales, qui interpellent le spectateur. Ils lui font prendre conscience de problématiques éthiques à l’échelle mondiale. Ainsi, les X-Men peuvent être perçus comme une représentation de la question raciale dans les pays occidentaux. Ils se retrouvent en effet souvent discriminés par une société qui a peur d’eux et les rejette.

Et c’est sans doute ce qui a permis au genre de s’implanter durablement dans l’inconscient collectif, sans parler de l’attraction qu’exerce sur chacun d’entre nous la possession de superpouvoirs ! 

 Avec les films Marvel, cette mythologique américaine prend un coup de jeune depuis une décennie. Aujourd’hui, le superhéros est tendance et triomphant. Autrefois beaucoup plus underground, il a acquis une vraie respectabilité et séduit désormais toutes les générations. Une icône de la pop culture inspirante pour de nombreux artistes, qui n’hésitent pas à contourner le mythe pour en révéler les failles. Le succès de leurs œuvres démontre ainsi que le style comics reste un art bien vivant, comme le prouve cette fois encore l’exposition “Super-Normaux”.

“Super-Normaux” : la nouvelle aventure de la galerie Sakura

Depuis sa création, la galerie Sakura met en valeur la pop culture sous toutes ses formes (le western, Goldorak…). Voulant rendre ce genre accessible au plus grand nombre, elle propose à la vente et à des prix très abordables les œuvres des artistes qu’elle expose. C’est à Bercy Village, sur plus de 600 m2, dans un lieu très passant et touristique, que sera ainsi mis en scène, à partir du 5 mai prochain, le travail d’artistes talentueux autour de la thématique des superhéros.

Plus de 120 illustrations seront exposées pour le plus grand plaisir des amateurs du genre, avec en guest star Grégoire “Léon” Guillemin. Il présentera en avant-première son tout dernier livre, For Your Eyes Only: Secret Life of Heroes, ainsi que 45 illustrations inédites. 

À ses côtés, les visiteurs retrouveront le travail de 10 artistes internationaux qui ont fait de leur passion d’enfant le sujet principal de leurs créations. Affiches rétro sur les villes imaginaires et emblématiques qui peuplent les comics (Gotham, Metropolis…), Superman en version pixélisée ou encore Captain America déguisé en Minions” (du film Moi, Moche et Méchant) : autant de détournements à découvrir dès le mois de mai à la galerie Sakura. 

Toutes les œuvres exposées seront accessibles à la vente, à partir de 40 € pour un tirage encadré. Le soir du vernissage, le 5 mai 2015, les visiteurs pourront se faire dédicacer leur tirage par Grégoire Guillemin en personne : de quoi donner de bonnes idées cadeaux et déco !

Les 11 Fantastiques

 {C}§  {C}GRÉGOIRE “LÉON” GUILLEMIN : un “supercréatif”

Né à Eaubonne en 1967, Grégoire Guillemin, alias Léon, débute son travail sur les superhéros en 2011, en les réinterprétant sur papier découpé. Ses créations connaissent un véritable succès sur Internet et sont intégrées à un livre, The Book of Characters, qui sort en mars 2012. Il poursuit dans cette voie en proposant par la suite des superhéros interprétés à la façon des grands illustrateurs publicitaires des années 1930. Le succès est immédiat. En 2012, il commence la série de ses “Famous Capsules”, qui lient le jeu à l’œuvre graphique. Ce travail lui permet de se rapprocher d’un blogueur américain très influent, Thomas Olivri, qui l’intègre à son livre Geek-Art : une anthologie.

C’est en janvier 2013 qu’il démarre sa série “Secret Life of Heroes”. « Ma première volonté était de réaliser des pièces très graphiques, mêlant cernés épais et couleurs acidulées. J’avais également le souhait de me tourner vers l’érotisme. L’idée était de mettre en scène les superhéros dans des attitudes quotidiennes », explique-t-il.

Un travail qui l’amène aujourd’hui à collaborer avec des marques telles que Warner, Electronic Art, Undi... Exposant partout dans le monde et à l’occasion de la sortie de son livre For Your Eyes Only: The Secret Life of Heroes, la galerie Sakura lui offre aujourd’hui un nouveau territoire d’expression dans son espace de Paris Bercy. 

{C}§  {C}Ula? Ba?o?lu est né à Bandirma en Turquie. Professeur de sciences à l’université, c’est aussi un cartooniste et dessinateur inspiré qui n’a jamais quitté son carnet de croquis. Régulièrement, il collabore avec des marques et participe à des concours. Sa récente réflexion artistique porte sur la rencontre improbable entre l’univers des superhéros et les clichés de l’ouest sauvage.

{C}§  {C}Ideealizse a grandi au milieu des comics, de la fantasy et des jeux vidéo. Fascinée par la pop-culture, elle n’a jamais tiré un trait sur ses héros, mais a modifié le regard qu’elle porte sur eux en grandissant. Elle exprime cette nouvelle vision en utilisant le graphisme, l’illustration et la photographie. Elle les appréhende avec un brin de nostalgie et utilise pour cela l’art de la facette, également appelé “Low Poly”, une technique à base de polygones.

§  Justin Vangenderen exprime à travers ses affiches sa personnalité et le monde qui l’entoure. Sa fascination pour les superhéros prend racine dans son enfance. Son œuvre est ainsi librement inspirée des mondes créés par Marvel ou DC Comics, ainsi que par de nombreux autres éditeurs de bandes dessinées.

{C}§  {C}Pablo Cialoni est un artiste argentin né à Rosario en 1983. Après des études de design graphique, il travaille pour des agences de publicité et des studios de design. Aujourd’hui, il se consacre uniquement à la conception et à l’illustration, s’exprimant dans la création de tee-shirts, de skate-boards et de personnages de jeux vidéo.

{C}§  {C}Peter Ware est un créatif anglais indépendant qui utilise un savant mélange d’illustration et de typographie pour combiner personnages célèbres et impression graphique. Films, musiques et bandes dessinées ont toujours joué un rôle central dans sa vie et fortement influencé son travail. En constante évolution, il puise son inspiration dans la culture populaire, dont les superhéros font partie. 

{C}§  {C}Kevin Lam explore au travers de son œuvre les différentes strates de la pop-culture. À seulement 22 ans, ce graphiste et illustrateur californien, diplômé de chimie, voue une surprenante admiration aux jouets de collection japonais. Ses sources d’inspiration sont d’ailleurs aussi éclectiques que ses créations. 

{C}§  {C}Lewis Forde conçoit des œuvres, et notamment des affiches, inspirées du style rétro et vintage, dans lesquelles il intègre une grande touche de modernité. Sa série “DC Logo Vintage” est un exemple parfait de ce travail. Fan des superhéros et de leur univers, il a créé ses propres personnages (et leurs ennemis) dans un style minimaliste qui souligne bien leurs principales caractéristiques.

{C}§  {C}Richard Tran, graphiste/webdesigner, prend un malin plaisir à remettre en scène les héros de son enfance dans des situations insolites. Il mêle sans complexe des univers différents et anachroniques, en y injectant un souffle épique.

{C}§  {C}Bunka, Toy designer, illustrateur, graphiste, artiste touche-à-tout, Yann le Nevé, alias Bunka, a su créer un univers complet autour des figurines qu'il fabrique, les Chaos Monkeys. Inspiré par les comics et les mangas et les auteurs de la scène indie américaine il se fait connaître pour son style singulier, à la fois graphique et coloré, tirant vers le tatouage et le cartoon, qui rassemble de nombreux admirateurs et lui vaut d'être exposé aux quatre coins du monde. 

{C}§  {C}Marcus Mok sera également présent lors de cette exposition avec ses œuvres autour des superhéros. 

“Super Normaux”

Du 5 mai au 7 juillet 2015

Galerie Sakura

50, cour Saint-Emilion – Bercy Village – 75012 Paris

01 71 93 26 90 / bercy@galerie-sakura.com

Entrée libre et gratuite du mardi au vendredi de midi à 20 h.

Les samedis et dimanches de 11 h à 20 h.

 Grégoire Guillemin dédicacera son livre lors du vernissage

le 5 mai 2015 à partir de 18 h à la galerie Sakura

 
À propos de la galerie Sakura
En 2010, Jean-Baptiste Simon et Matthieu Taravella, passionnés d'art photographique, décident d'ouvrir la galerie Sakura afin de faire partager leur passion et de découvrir des artistes venus de tous horizons. Ils intègrent notamment au sein de leur catalogue de nombreux artistes émergents. Tous les trois mois, ceux-ci sont mis en lumière dans le cadre d'expositions thématiques dans leurs deux galeries situées à Bercy Village et dans le Marais. La galerie Sakura se distingue en proposant des œuvres originales à des prix accessibles. L’entrée y est libre et gratuite, du mardi au dimanche

 


Relations médias galerie Sakura : @FHCOM
42, rue des Jeûneurs - 75002 Paris
+ 33 1 55 34 24 24 - www.fhcom.net
clotilde.conce@fhcom.net - hugo.jacquier@fhcom.net - frederic.henry@fhcom.net

 

Copyright © 2015 - FHCOM